Article

touteslesnouvelles12mars2014.jpg

Depuis plusieurs années, Laura Zimmermann, jeune artiste yvelinoise de 28 ans, s'intéresse à la violence dans les rapports sociaux, dans les relations entre adultes tout comme dans le domaine de l'éducation. Sensibilisée par la Journée contre la violence dans l'éducation ordinaire, dénommée aussi "la journée sans fessée", elle a voulu comprendre "comment en tant qu'adulte on transmet cette violence". Ses recherches l'ont amenée à une réflexion sur les enfants soldats, thème qui parcourt l'exposition et plus généralement sur les rapports réels ou ludiques des enfants avec les armes à feu. Elle a collecté des photos dont elle a gommé tous les détails qui auraient pu donner une indication sur leur origine de manière à extraire l'image de son contexte. "J'ai enlevé les paysages pour éviter qu'on puisse identifier s'il s'agit d'un enfant soldat ou d'un enfant qui joue" d'où une ambiguïté qui interpelle le spectateur et l'amène à construire toutes sortes d'hypothèses. Laura Zimmermann expose actuellement au Cub', un nouveau pub qui réunit en plein centre de St-Arnoult, la culture et le sport en retransmettant des matchs de ligue 1 sur deux écrans, proposant des expositions et concerts, ainsi que des Happy hours.

Françoise Boyer